Quelle alimentation pour mon enfant ?

Mon enfant mange-t-il trop ou pas assez ?

Difficile de se faire une idée, alors même que les quantités nécessaires à chaque enfant varient en fonction de son âge, de son sexe, de l’intensité de ses activités et du type d’aliment proposé. Il existe néanmoins quelques repères et astuces pour y voir plus clair.

Si votre enfant vous dit qu’il n’a plus faim, difficile de le forcer. Commencez par lui donner des quantités plus petites, qui lui sembleront moins insurmontables et lui offriront la satisfaction de terminer son assiette. Assurez-vous aussi que votre enfant ait faim au moment du dîner, en lui proposant un goûter au moins deux heures avant. Veillez donc à ce qu’il ne grignote pas entre les repas, car il n’y a rien de tel pour lui couper l’appétit ! Si votre enfant est un insatiable gourmand, mieux vaut qu’il ne saute aucun repas et qu’il débute son déjeuner par une entrée : crudités en été et soupe en hiver présentent en effet l’avantage de rassasier avant le plat principal. Enfin, n’hésitez pas à lui proposer des féculents (riz, pâtes, pommes de terre) à chaque repas, l’idéal étant d’en donner avec des légumes, et en quantité raisonnable.

 

La main, un repère bien pratique !

Que votre enfant ait une faim de loup ou un appétit d’oiseau, amusez-vous à faire le point sur les justes portions avec lui. Il existe pour cela une technique simple et ludique, qui consiste à prendre sa main comme repère. Et plutôt pratique, puisqu’à priori on a toujours sa main avec soi ! Ce repère, valable pour petits et grands, est bien ajusté, car il s’adapte à la morphologie de chacun et évolue avec la croissance. L’occasion de montrer à votre petit mangeur qu’il ne s’alimente pas assez ou à votre grand gourmand qu’il dépasse les quantités recommandées. N’hésitez d’ailleurs pas à lui montrer les différences de quantités entre vous adulte et lui enfant. Petit à petit, votre enfant va se responsabiliser, en apprenant à se servir la juste portion : celle qu’il va vraiment manger et qui lui permettra d’être suffisamment calé. Autre atout de ce système : il ajuste les quantités en fonction des aliments et n’en interdit aucun.

bloc article

Ce repère fonctionne bien pour les grandes familles d’aliments, ce qui n’exclut pas de faire plaisir à votre enfant -et à vous par la même occasion- en lui préparant de temps en temps ses plats préférés : lasagnes, pizza, steak-frites… soyez rassurés, il existe aussi des repères simples et pratiques pour bien les ajuster aux besoins de chacun !

bloc article

Facilitez-vous la vie avec les aliments en portion

On trouve aujourd’hui dans les rayons beaucoup d’aliments déjà portionnés : compotes en gourdes, biscuits pockets, yaourts à boire, fromages en portion individuelle, etc. Ultra pratiques, ces aliments en portion présentent par ailleurs l’avantage d’être déjà calibrés pour répondre aux besoins de votre enfant. Ainsi, un fromage en portion, tout en servant de repère, lui apportera la juste dose journalière de fromage et une bonne partie du calcium dont il a besoin pour bien grandir. Les fromages en portion Bel sont riches en calcium et garantissent ainsi un apport en calcium en moyenne supérieur à 100mg* par portion.