Les engagements des exploitations partenaires

bloc article

Vaches en pâturage, vers une alimentation sans OGM

Nous encourageons au maximum le pâturage libre. Le reste du temps, les vaches sont nourries à l'herbe et aux fourrages récoltés à la belle saison et conservés (et elles reçoivent en complément, du soja ou du colza). Depuis Juillet 2018, les vaches dont le lait sert à la production des fromages Mini Babybel® Kiri® et Boursin® sont nourries sans OGM (<0,9%). Il en ira de même pour Leerdammer® dès 2020.

 

En France, l'engagement pâturage libre permet aux vaches de manger de l'herbe à volonté le plus longtemps possible dans l'année, soit 150 jours par an minimum, tout en tenant compte des conditions météo (dès qu'il fait beau elles ont à l'extérieur et lorsqu'il fait trop chaud ou trop froid elles rentrent à l'étable) et sur une surface minimum de 4ha pour chaque exploitation engagée dans cette démarche.

 

De la même manière pour Leerdammer® : les vaches pâturent au moins 120 jours par an et 6 heures par jour selon le climat hollandais* (*ces conditions on été décidées par la 'Stichting Weidegang Fondation' pour le Pâturage - qui vise à accroître le pâturage en Hollande).

 

Tous les éleveurs de l'APBO (Association des Producteurs de Lait Bel Ouest) avec qui le Groupe Bel s'est engagé ont signé la "Charte des bonnes pratiques d'élevage" garante de la traçabilité des animaux, de leur santé, de leur bien-être, de la qualité du lait et de la préservation de l'environnement sur l'exploitation.

bloc article

La qualité de vos fromages commence dans les prés

Vos enfants savent-ils que le lait est le principal ingrédient du fromage ? Pour vos fromages Mini Babybel®, Kiri® et Boursin® il vient de vaches élevées en France. Mais savent-ils en quoi consistent les journées de ces animaux ? Découvrez ensemble la vie des vaches et comment les éleveurs s’en occupent au quotidien.

Pour fabriquer les fromages Mini Babybel®, Kiri® et Boursin®, Bel se sert du lait collecté parmi plus de 850 éleveurs de vaches partenaires, tous situés dans l’ouest de la France à moins de 200 km des fromageries. Chacun compte en moyenne 70 animaux par exploitation, qui produisent un lait de grande qualité.

Les vaches ont leur propre métro-boulot-dodo : au quotidien, elles passent ⅓ de leur temps à boire et manger, ⅓ à ruminer (c'est-à-dire à mâcher des aliments revenus de l'estomac avant de les avaler de nouveau) et ⅓ à faire des siestes. Elles sortent au minimum 150 jours/an de leurs étables pour brouter l’herbe fraîche des prairies ˗ ce qui est appelé le pâturage -, généralement du début du printemps à la fin de l'automne.

S'il fait trop froid ou trop chaud, elles peuvent rentrer à l'étable, où elles se reposent sur de confortables couches en paille dans leurs logettes. L'hiver, les éleveurs leur servent des fourrages comme de l’ensilage de maïs, des céréales et des minéraux récoltés durant la belle saison, produits en grande partie par la ferme elle-même.

Parce que la qualité d’un lait est aussi importante que le bon traitement des vaches, 100% des bêtes qui fournissent le lait localement, servant à la production des fromages Mini Babybel®, sont élevées dans des pâturages. L’objectif dans les années à venir est de reproduire le même principe pour Kiri® et Boursin®, mais également de limiter les impacts environnementaux liés à la production laitière grâce à sa collaboration avec le WWF.